Découvrez ici mes projets, ma vision, mon combat politique et mes valeurs.

En quelques mots...

Originaire de Mouscron et militante socialiste depuis toujours, je suis également enseignante dans le secondaire et passionnée d'éducation. Je suis maman de deux petites filles. Soutien à la jeunesse, citoyenneté, enseignement, respect de l'autre sont des valeurs que je défends au quotidien!

Mon CV

Mon parcours, ma formation...

EVENEMENTS

Rejoignez-nous!

ME CONTACTER

FORMULAIRE

News

Actualités, événements, blog...

Deux enfants par jour victimes d’accidents aux abord de l’école. Il est temps d’agir!

sécurité abords des écoles

Renforcer la sécurité aux abords des établissements scolaires, c’est une priorité absolue. Fatima Ahallouch interpellait la ministre Debue à ce sujet voici quelques jours.

Une statistique d’abord. Deux enfants par jour sont victimes, en Wallonie, d’un accident de la route aux heures d’entrée et de sortie des classes. Les 3-11 ans représentent 41 % d’entre eux.

Un budget pour les communes

Afin d’augmenter la sécurité aux abords des écoles, le Gouvernement a décidé de dégager un budget de 7 millions d’euros pour renforcer la visibilité des abords des établissements scolaires grâce à une nouvelle zone de marquage inédite. L’objectif est de maintenir l’attention des usagers de la route tout au long du tronçon couvert par ce marquage, et de les faire ralentir plus tôt. Une première école, l’école fondamentale de Barvaux en Condroz, bénéficie déjà de ce nouveau marquage au sol. D’ici la prochaine rentrée scolaire, plusieurs établissements seront ainsi sécurisés en Wallonie. Dans un second temps, l’ensemble des communes qui le souhaiteront pourront en bénéficier. J’interrogeais la Ministre quant aux modalités pratiques de l’octroi de ces dispositifs par les communes.

Lire la suite

Communiqué // Lutte contre les violences : création de places d’accueil en WaPi

La lutte contre les violences de genre est une priorité. L’un des enjeux de cette lutte est notamment de permettre aux femmes qui vivent dans l’angoisse au sein de leur foyer de pouvoir échapper à leur agresseur. Et ainsi de se reconstruire à leur rythme.  « C’est une cause que je soutiens activement, en étroite collaboration avec des acteurs locaux particulièrement efficaces », indique Fatima Ahallouch.

En février dernier, la ministre Christie Morreale lançait la seconde édition de l’appel à projets visant à augmenter le nombre de places d’accueil pour les victimes de violences conjugales.

Pour la Wallonie picarde, cela signifie: 

  • Le maintien des 5 places créées en 2021 au sein de l’institution « La Traverse » à Péruwelz pour un montant de 35.000€ ;
  • La création de 3 nouvelles places créées au sein de l’institution « L’Oasis » à Comines-Warneton pour un montant de 20.000€.

Nous ne pouvons que saluer cette bonne nouvelle.