Catégorie dans Actualité communale

Mouscron au cœur de la sécurité sociale : un colloque au Musée de Folklore vie frontalière

Dans le cadre de l’exposition « Le droit de vivre – L’histoire de la sécurité sociale », le musée de Folklore vie frontalière de Mouscron a organisé une conférence ce jeudi 21 avril. Celle-ci a été présentée par Claudine Marissal et Véronique Van de Voorde. Claudine Marissal est une historienne de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et attachée au Centre d’archives et de recherches pour l’histoire des femmes. Tandis que Véronique Van de Voorde est conservatrice au musée de Folklore vie frontalière de Mouscron, mais aussi présidente de la Commission des patrimoines culturels.

Lire la suite

1er mai : Fête du travail à Mouscron !

Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau annoncer les festivités du 1er mai à Mouscron! Un moment festif et solidaire, où nous pourrons enfin nous retrouver.

Le programme s’adresse à tous les âges, tous les publics, avec une brocante familiale, un tournoi de pétanque, un repas dansant, un village pour enfants, une fresque en mode « mur d’expression libre » sur le thème du travail, des animations de rue…

Le tout se déroulera le 1er mai dans la rue du Val (Fraternelle, Parc des Loisirs…).

N’hésitez pas à nous rejoindre !

Lire la suite

Trois Herseaux: une délégation au Parlement (vidéo)

Une délégation du collectif « Non au projet des Trois Herseaux » a été entendue en commission le 21.12, au Parlement wallon. Suite à une pétition comportant 1696 signatures, la délégation a présenté le projet, son histoire, et la lutte citoyenne menée autour de la défense de la campagne herseautoise, et contre le « tout au béton » et l’étalement urbain. Un positionnement que nous soutenons, au niveau du groupe socialiste de Mouscron.

Lire la suite

Le béton, un choix politique que nous ne cautionnons pas

Béton à Mouscron

Levez les yeux vers le ciel à Mouscron, et vous remarquez la concentration de grues de construction. De constructions de logements privés, par des promoteurs privés, par blocs de 10, 20, 30, 50. Le groupe PS s’est opposé, au Conseil communal de Mouscron du 17 mai, à l’un de ces projets de construction, celui de la zone des « Trois Herseaux ». La première phase a été validée par la majorité CDH-MR. Mais sans nous!

Un refus qui se justifie par de nombreux éléments.

  • Les remarques, nombreuses, des citoyens concernés, tout d’abord.
  • La disparition d’un poumon vert à Mouscron, ensuite.
  • La philosophie du « tout au béton » qui existe à Mouscron, enfin.
Lire la suite

Visite du Ministre Collignon | Société de Logements de Mouscron

J’organisais aujourd’hui la rencontre entre le Ministre Collignon et la Société de Logements de Mouscron, dans le cadre de la présentation du plan de rénovation énergétique.

Au programme:

  • Présentation de la Société de Logements de Mouscron;
  • Présentation du plan de rénovation énergétique (29Mio d’euros, 17 lieux dans l’entité);
  • Visite de différents quartiers de Mouscron où des aménagements ont été faits.

Je reçois aujourd’hui le Ministre dans ma Ville, et surtout dans mon quartier. Le quartier où j’ai grandi. Un quartier de logements sociaux où nos vies étaient bien éloignées des clichés négatifs qui sont associés à ces quartiers. Nous étions des gamins heureux de vivre dans un cadre agréable, avec des espaces verts, des espaces de jeux partagés, dans des logements de qualité, à des prix abordables. De ce fait, je suis particulièrement heureuse de ce plan de rénovation, parce qu’il permettra à nombre de familles de vivre de bons moments et de se construire de beaux souvenirs. Un quartier, c’est un état d’esprit, des voisins qui deviennent des amis et même parfois, de la famille. 

Ci-dessous, quelques photos de la rencontre, et un dossier complet sur le sujet.

Lire la suite

Trois Herseaux: pour nous, c’est non !

Le groupe PS s’est opposé, au Conseil communal de Mouscron du 17 mai, au projet de construction sur la zone des « Trois Herseaux ». La première phase a été validée par la majorité CDH-MR. Mais sans nous!

Un refus qui se justifie par de nombreux éléments.

  • Les remarques, nombreuses, des citoyens concernés, tout d’abord.
  • La disparition d’un poumon vert à Mouscron, ensuite.
  • La philosophie du « tout au béton » qui existe à Mouscron, enfin.

Une philosophie qui se traduit par un laxisme effarant, notamment en ce qui concerne les « charges d’urbanisme« . 

Lire la suite

MOUSCRON | Délits de haine : il faut faire mieux, et vite

Je suis régulièrement interpellée par des citoyens victimes de ce que l’on appelle des « délits de haine ». Les discours de haine sont de plus en plus affirmés. J’interrogeais récemment les autorités locales à ce sujet. La police reconnaît que des efforts supplémentaires doivent être consentis.

De quoi parle-t-on exactement ?

Unia nous donne une définition claire de ces délits : « Les législations contre la discrimination luttent non seulement contre la discrimination (un traitement moins favorable) et les discours de haine (incitation à la haine, à la violence et à la discrimination) mais également les délits de haine.

Les délits de haine sont caractérisés par deux éléments. Le premier élément consiste à perpétrer un crime ou un délit comme par exemple un incendie volontaire, la destruction de biens, des coups et blessures, le harcèlement, l’atteinte à la pudeur et le viol, la non-assistance à personne en danger,…

Le deuxième élément porte sur le motif de l’auteur qui est la haine, le mépris ou l’hostilité envers une personne ou un groupe caractérisés par un critère protégé par les législations contre la discrimination. C’est la présence de ce motif abject qui différencie les délits de haine des délits ordinaires. L’agresseur cible donc intentionnellement la victime du délit ou même des biens lui appartenant parce que la victime porte ou elle est supposée porter une caractéristique protégée par l’un des 19 critères mentionnés dans cette législation. Les délits de haine concernent bien souvent des critères raciaux, religieux ou liés à l’orientation sexuelle mais dans certains dossiers, les victimes sont âgées, handicapées, pauvres… »

On parle entre autres de coup et blessures, de dégradations, d’atteinte aux sépultures ou bâtiments religieux, de destruction de propriété pour un motif abject…

Délits de haine à Mouscron comme ailleurs

A Mouscron, ces délits de haine existent comme ailleurs. Si l’on compare le nombre de plaintes en la matière, Mouscron se situe, par rapport à la moyenne nationale et à celle d’autres villes de même taille « dans la moyenne basse », selon notre zone de police.

L’on sait bien sûr que tous les délits n’aboutissent pas à une plainte. Les services de police se doivent donc, au maximum, d’inciter les victimes à dénoncer les faits subis, et leurs agresseurs. A Mouscron, on nous confie cependant que des efforts doivent encore être fournis en la matière : « A l’heure actuelle, il n’y a pas d’action particulière mise en œuvre en la matière au sein de notre zone de police. Lors de leur formation de base, les policiers sont formés à prendre tous types de plaintes, en ce comprises celles liées aux délits de haine. Il est vrai que notre zone de police pourrait encore investir en la matière et nous y veillerons. »

Améliorer la prise en charge des victimes de délits de haine

La zone de police de Mouscron a désigné trois policiers référents en la matière. Mais aucun projet précis n’est sur la table concernant ces délits particuliers. Une ville comme Mouscron se doit pourtant d’avoir une politique précise, et active, concernant cette problématique. Des facilités devraient être intégrées sur le site internet de la police de Mouscron. Ce, afin d’accueillir au mieux ce type de plainte. Il nous revient que la catégorie des « délits de haine » sera ajoutée dans la liste des divers types de plaintes dans le module « accueil sur rendez-vous ». Un pas dans la bonne direction.

Je prône pour la mise en œuvre d’actions concrètes, de sensibilisation, de soutien et d’accueil des victimes, et d’une véritable campagne contre ces délits de haine. Les discours haineux, racistes, xénophobes sont légion dans notre ville. Ne les laissons pas se transformer en actes.

 

Mouscron : une ville anti-skate ?

MOUSCRON | Lors du Conseil Communal de ce lundi 22 février, le groupe PS, via Fatima Ahallouch, a interpelé l’échevine des sports, Kathy Valcke, au sujet de la création d’un skate-park extérieur pour que les skateurs puissent vivre leur passion dans les meilleures conditions. La ville est à tout le monde. Chacun doit pouvoir y trouver sa place.  Où est celle des jeunes ?

Lire la suite

Soutien aux associations et aux commerces: Mouscron peut mieux faire

J’interrogeais ce lundi le Conseil communal au sujet de la politique de relance à Mouscron. S’il est vrai que des efforts ont été consentis, il faut faire plus, plus ciblé, et mieux. Les indépendants ont besoin de réponses rapides, tandis que les secteurs associatif, sportif et culturel se grattent la tête quant à la poursuite de leurs activités. Il faut agir à grande échelle.

Lire la suite