Exposition « Que portais-tu ce jour-là? » du 5 au 20 mars au CHM

Exposition « Que portais-tu ce jour-là? » du 5 au 20 mars au CHM

Le mois de mars est traditionnellement consacré à des activités liées à la défense des droits des femmes. Fatima Ahallouch, en tant que présidente du comité local des FPS de Mouscron, et son équipe souhaitent également s’inscrire dans ce mouvement, et apporter une pierre à l’édifice de l’égalité entre femmes et hommes.

Plusieurs partenaires de choix se sont associés à la députée et sénatrice pour proposer une programmation de qualité, percutante et actuelle. Le thème choisi : les violences et discriminations que subissent les femmes.

En 2020, plus que jamais, nous avons besoin du féminisme.

L’exposition « Que portais-tu ce jour-là ? » sera présentée au CHMouscron, qui, sensibilisé à cette cause, nous fait l’honneur d’accueillir ce projet en son sein.

  • Dates : du 5 au 20 mars 2020, dans l’Atrium du CHM (en haut des trottoirs roulants)
  • Adresse : Centre Hospitalier de Mouscron, avenue de Fécamp, 49 B-7700 Mouscron

L’exposition en question est particulièrement percutante, puisqu’elle répond à cette question très stigmatisante que l’on adresse régulièrement aux femmes victimes d’une agression sexuelle ou d’un viol. « Mais qu’est-ce que tu portais ? », une manière de détourner la responsabilité de l’agresseur vers sa victime. Cette exposition présente donc une vingtaine de tenues vestimentaires, telles que décrites par autant de « survivantes ». Short de sport, tenue de soirée, robe d’été, pyjama ou ensemble « jeans-t-shirt », la variété des témoignages et des vêtements ne fait que confirmer une certitude : la cause du viol n’est pas la tenue portée, mais bien le violeur.

Cette exposition, qui parcourt le monde, a vu le jour aux Etats-Unis, à l’université du Kkansas, en 2013. L’activiste Jen Brockman et le Docteur Mary Wyandt-Hiebert ont interrogé des femmes sur ce qu’elles portaient « ce jour-là ». L’initiative a ensuite fait son chemin, et les nombreux témoignages ont fait le tour du monde et ont été traduits en de multiples langues. Aujourd’hui, c’est Mouscron qui reçoit cette exposition, véritable outil de libération de la parole des femmes.

L’association mouscronnoise « De Maux à Mots », groupe d’aide et d’écoute des victimes de violences sexuelles, qui travaille en étroite collaboration avec le CHM, est également partenaire de cet événement. L’ASBL, qui dispose d’une permanence à l’hôpital, sera présente pour toutes les demandes d’information, des « visites guidées » ou tout simplement un accompagnement dans le cadre de cette exposition. En collaboration avec le comité local des FPS, des visites de groupes ou d’écoles seront également assurées (sur rendez-vous). L’association présentera également ses actions et travaux, notamment via une série de photos, des documents et témoignages.

Contact pour les visites de groupe:  sosviolencesexuelles@gmail.com

***

Une conférence

Comme annoncé lors de la présentation des prochains événements PAC, une conférence sera organisée le lundi 9 mars, dès 19h, au bar du Centre culturel Marius Staquet. Sous le slogan « Nous avons besoin du féminisme », cette soirée sera l’occasion de faire le point sur la lutte contre les violences et discriminations qui sont encore et toujours faites aux femmes. Cette conférence sera donnée par Anne Spitals, Secrétaire régionale de FPS – Wallonie picarde.

Durant cette soirée, une partie de l’exposition « Que portais-tu ce jour-là ? »  sera déplacée et visible au Staquet. Une soirée sur un thème essentiel, à ne pas manquer.

 

Admin

Les commentaires sont fermés.